Koh Lanta Johor épisode 7 : réunification et stratégies

Alors que The Island, seuls au monde s’achève, l’aventure Koh Lanta s’est poursuivie ce vendredi 5 juin avec un septième épisode laissant place à la fameuse réunification des équipes rouges et jaunes. Pas de record d’audience (voire une légère baisse par rapport à la semaine précédente), mais le jeu de survie de TF1 reste cependant en tête des parts du marché avec un score de 27,4 %, soit 5,485 millions de fidèles. Dorénavant censée être « neutre », la nouvelle tribu réunifiée commence déjà à donner à voir quelques fallacieuses stratégies ! Bref, adieu larmes de crocodiles et solidarité de groupe, les choses sérieuses commencent et dorénavant c’est chacun pour soi ! Les aventuriers vont ainsi devoir lutter pour leur propre survie et les épreuves se gagneront par conséquent en individuel. C’est donc le moment tant attendu où tout le monde va se tirer allègrement dans les pattes et ça commence déjà très fort avec au programme une double trahison entre « meilleurs potes » de l’aventure (Jeff trahit Alban pour Cédric, mais Cédric trahit Jeff pour son équipe et Alban… Ben Alban il ne trahit personne mais du coup il est sacrifié le pauvre !). Bref, du grand spectacle à la Koh Lanta : un vrai régal !

Avec la réunification des tribus, le principe de Koh Lanta pourrait même se résumer en ces termes : que risque-t-il de se passer dans un contexte où l’homme se verrait soumis à une alternative impossible, qui consisterait à devoir choisir entre sa survie ou celle des autres ? Situation à laquelle on est bien entendu tous très souvent confronté dans nos vies quotidiennes, puisque c’est bien connu que depuis Darwin l’homme n’agit que pour sa survie personnelle et pas pour celle de l’espèce. Enfin… uniquement si l’on croit que l’homme pourrait survivre seul au monde… Personnellement, ici, on a quelques doutes, à moins qu’il ne soit Dieu ou plutôt qu’il se prenne pour Dieu. Mais passons sur cet anodin détail pour nous concentrer sur le portrait que TF1 dresse chaque année de l’insidieuse et égoïste nature humaine mise dans une impossible situation de survie : choisir entre soi ou tout le reste de l’espèce.

Forcément, ce portrait risque de ne pas être très avantageux. Mais, bien évidemment, pareil contexte artificiel entend non seulement nous dévoiler la vraie nature humaine, mais aussi la VRAIE nature des gens que l’on a en face de nous ! Du coup, grâce à Koh Lanta, on est prévenu : dans la vie il faut se méfier des autres ! Car, ce qui ressort de nos vilains penchants n’est pas très reluisant : traitrises, égoïsme, mensonges, sacrifices, stratégies en tout genre pour arriver à ses fins etc. etc. Et oui, dans la VRAIE vie télévisuelle, on apprend que les héros ne sont pas toujours les plus gentils et qu’il faut parfois savoir user de stratégies pour gagner seul contre tous ! Oh… mais alors, serait-ce d’eux-mêmes dont nous parleraient en quelque sorte les producteurs à travers ce vaillant portrait de la nature propre à l’espèce humaine ? A moins qu’ils ne nous parlent de l’homme moderne mis en situation de survie ou conditionné par notre société du spectaculaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *