Football

Malversations à l’OM et matchs truqués en ligue 2, un jour noir pour le football français

Pourtant plutôt habitué à la bonne presse ces derniers temps avec ses bons résultats et une rivalité retrouvée avec son adversaire de toujours, le Paris Saint Germain, l’Olympique de Marseille se serait bien passé d’être à la Une des journaux aujourd’hui avec cette affaire de malversation qui fait trembler les dirigeants du club. C’est ainsi un jour noir pour le football français puisqu’en plus de cette affaire, un énorme scandale de matchs truqués vient secouer le championnat de France de ligue 2.

Plusieurs dirigeants de l’OM accusés de malversations

Mardi 18 Novembre, Vincent Labrune, actuel président du club phocéen, ainsi que Philippe Pérez son directeur général et les anciens présidents Pap Diouf et Jean-Claude Dassier ont été mis en garde à vue. Ces interpellations font suite à l’enquête effectuée par l’Office central de la lutte contre le crime organisé et la délinquance financière (SDCOF) sur de possibles malversations effectuées lors de transferts de joueurs à l’Olympique de Marseille. Dans les transferts examinés, apparait celui d’André-Pierre Gignac, l’attaquant en forme du club azur et blanc, aussi appelé en équipe de France par Didier Deschamps.

Les différentes parties ayant pris part au transfert sont en effet accusées d’avoir versé des retro commissions, notamment à des personnalités faisant partie du grand banditisme corse.

La SDCOF, aidée de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), explique avoir maintenant, et après une enquête de plus de 2 ans, assez d’éléments pour étudier de façon précise la gestion passée et présente du club olympien.

Scandale de matchs truqués en ligue 2

Un certain nombre d’interpellations ont eu lieu à Nîmes, Angers, Caen et Dijon dans le cadre d’un scandale de matchs truqués lors de la dernière saison de championnat de France de ligue 2. En effet le Service Central des Courses et Jeux (SCCJ) de la police judiciaire soupçonne plusieurs joueurs et entraineurs d’avoir arrangé des matchs de championnat. Des personnalités comme Jean-Marc Conrad, président du club de Nîmes Olympique, Jean-François Fortin, président du Stade Malherbe de Caen (aujourd’hui en Ligue 1), ou encore Olivier Dall’Oglio, entraineur de Dijon (Ligue 2) ont ainsi été arrêtés.

Des enregistrements téléphoniques impliquant Jean-Marc Conrad auraient ainsi poussé le SCCJ à regarder de plus près certains matchs de la saison passée qui ont permis le maintien du club Nîmois. Qui, rappelons-le, s’est sauvé de la relégation en toute fin de saison en gagnant notamment contre Angers 3-2 et en obtenant le match nul 1-1 contre Caen lors de l’avant dernier match de la saison. Ce dernier match avait d’ailleurs aussi permis à Caen de faire un pas de plus vers la ligue 1.

Interrogé sur cette affaire, le président de la Ligue de Football Professionnelle (LFP) Frédéric Thiriez a déjà annoncé que si les faits étaient avérés, les clubs seraient soumis à de lourdes sanctions.

Coupe du Monde 2014: Le Brésil, grand favori des Français pour le Mondial de football

A cinq semaines du Mondial de football au Brésil, le pays hôte reste le grand favori de quatre Français sur dix qui estiment qu’il remportera la finale le 13 juillet, selon un sondage publié lundi.

Ce sondage TNS-Sofres pour le PMU, l’un des principaux opérateurs de paris sportifs en ligne en France, a été réalisé par internet du 4 au 7 avril 2014 auprès d’un échantillon national représentatif de 1.036 personnes âgées de 18 à 64 ans.

43% des Français (44% selon un précédent sondage en mars) se disent persuadés que le Brésil remportera la compétition, loin devant l’Espagne (9%, identique), l’Allemagne (8%, 6% en mars), la France (4%, 3% en mars) et l’Argentine (4%, 3% en mars).

Par ailleurs, 23% des personnes interrogées pensent que la France ira en demi-finale (21% en mars), 8% qu’elle ira en finale (identique), 6% qu’elle gagnera la finale (5% en mars).

Selon ce sondage, la moitié des Français (52%) qui s’intéressent au football ont déjà parié sur un match et plus du tiers (37%) avec un enjeu pécuniaire. Ces paris se font en points de vente (19%), sur des sites de paris en ligne (18%) et dans l’entourage (8%) du joueur.

Pour les joueurs, l’amusement est le premier moteur du pari (52%), suivi du gain d’argent (35%) et de l’aspect valorisant avec le plaisir de battre les autres en gagnant (18%).

Mais lors d’un pari sur un match, la raison l’emporte sur l’affectif, et le pari sera pris en faveur de la meilleure équipe ou du favori (71%) plutôt qu’en faveur de l’équipe dont on est supporter (29%).

Les mises en paris sportifs (60% sur le football) en ligne ont augmenté de 20% en 2013 par rapport à 2012, passant de 705 millions à 848 millions d’euros. Il y a neuf opérateurs de paris sportifs en ligne agrées en France.

Les mises sur les paris sportifs dans les points de vente de la Française des Jeux qui détient le monopole des paris sportifs hors jeux en ligne, ont connu en 2013 une hausse de 14,8% à 1,57 milliard d’euros.

AFP

Un record d’audience pour Canal+ grâce au PSG

Mercredi 2 avril, Canal+ a retransmis en direct le quart de final aller de la Ligue des Champions de football qui opposait le PSG et Chelsea.

Avec près de 2,8 millions de téléspectateurs, la chaine cryptée a enregistré son meilleur score d’audience, depuis le début de la saison, tous programmes confondus. En fin de match, elle a même enregistré un pic à 3,1 millions d’abonnés devant leur écran, au moment du formidable but de l’Argentin Javier Pastore.

45,6% des abonnés de Canal+ ont donc suivi le match entre les parisiens et les anglais et la chaine a récolé 11,3% des parts d’audience de l’ensemble du public. Elle est même passée devant M6 qui diffusait le programme « Un trésor dans votre maison ».

Beau score donc pour le Club Parisien qui a gagné 3 buts à 1, mais beau score également pour Canal+ qui attend avec impatience de retransmettre le match retour, prévu mardi prochain à Stamford Bridge.

Il est vrai que le match aller était très attendu par le public et Canal+ peut d’ores et déjà espérer un nouveau record d’audience avec ce match retour, nos parisiens ayant de réelles possibilités d’accéder à la 1/2 finale. Suite au prochain épisode : mardi 8 avril à 20 heures 45 sur Canal+ !

Coupe du Monde 2014 : La guerre des retransmissions télévisées

La coupe du monde 2014 de football approche à grands pas. Le grand rendez-vous sportif organisé par la FIFA se tiendra du 12 juin au 13 juillet prochain au Brésil. Pendant que les paris s’ouvrent sur les futurs champions, une autre guerre se profile à l’horizon : celles des droits de retransmission. En France deux chaines ont obtenu ces droits, il s’agit de la qatarie BeIN Sports et de TF1

TF1 garde les bleus et les têtes d’affiche

La « une » avait bien calculé son coup en payant les droits depuis 2005. Pour cette 20eme Edition de la coupe du monde, elle retransmettra 28 matches sur les 64 qui composeront la compétition. Cela comprend évidemment tous les matches des bleus, dont les premiers se joueront le 15, 20 et 25 juin, ainsi que la finale. S’y ajoutent la petite finale, deux demi-finales et trois des quatre quarts de finale. TF1 se réserve aussi quelques rencontres décisives parmi les huitièmes de finales, en fonction des équipes sélectionnées.

BeIN obtient l’intégralité des diffusions

Grâce à un accord avec TF1, beIN frappe un grand coup en proposant la retransmission intégrale des 64 matches. La filiale du Groupe Aljazeera se taille la grosse part et diffusera en direct sur ses chaines beIN sport 1 et 2. La collaboration avec la Une lui permettra en outre d’avoir accès aux conférences de presse et aux images de coulisses comme les entraînements et les interviews. Les inconditionnels du foot devront donc s’abonner à beIN pour ne rien rater.

Une nouvelle guerre

Alors que les retransmissions télévisées sont désormais attribuées, une autre guerre commence maintenant : celle des campagnes publicitaires des sites de paris sportifs. En effet, pour pimenter les retransmissions télévisées de la Coupe du Monde 2014, de nombreux téléspectateurs vont parier sur les matchs. Ce marché devrait attirer plus d’un milliard d’euros de mises en 2014 en France, autant dire que les batailles vont faire rage sur tous les médias ces prochaines semaines entre les différents opérateurs légaux. Afin de ne pas se laisser piéger par les opérations marketing mises en place, le site Jeu Légal France met à disposition une liste complète des paris sportifs en ligne légaux en France. Et il existe même l’équivalent pour nos voisins belges car les sites de paris autorisés en Belgique sont totalement différents de ceux de l’hexagone.