Anne Sila

The Voice saison 4 : un premier direct mitigé

Le télé-crochet musical phare de TF1 The Voice lançait ce samedi 04 avril le premier direct de sa saison 4 après la sélection des candidats à l’aveugle par les quatre coachs Florent Pagny, Jennifer, Zazie et Mika. Bilan des courses : une légère baisse d’audience, quelques classiques musicaux massacrés et 2/3 prestations remarquées.

Après la clôture des battle et de l’épreuve ultime : la sélection des candidats pour les directs lors desquels le public peut voter pour son candidat favori, The voice a chaque année tendance à perdre un peu de son audience. En effet, alors que la dernière émission avait remporté 6,02 millions de téléspectateurs, ce premier direct a rassemblé 5,76 millions de curieux. Malgré une légère baisse d’audience, le programme reste cependant en tête des parts de marché avec un pourcentage de 29 pourcent. La recette de ce télé-crochet continue donc à marcher auprès des télé-spectateurs qui semblent apprécier le principe de ce programme familial basé sur le recrutement, la compétition, la mise en lumière et le coaching d’artistes chanteurs et musiciens par quelques noms de la scène musicale. Il faut dire que TF1 sait créer le « show » et ne lésine pas sur les moyens pour mener son émission, qui pourrait cependant renouveler quelques unes de ces recettes comme son décor rougeoyant et clinquant un tantinet fatiguant à la longue et ses jingles répétitifs qui frôlent parfois l’insupportable.

On retiendra cependant lors de ce premier direct les prestations assez impressionnantes de David Thibault, le jeune fan de 17 ans d’Elvis Presley, qui a su interpréter avec brio et sans renier sa pate rock’n roll Wake Me Upd’Avicii, ainsi que la prestation d’Anne Sila qui a su remporter le cœur des téléspectateurs et l’enthousiasme des twittos. Cette dernière a en effet réussi sans aucune fausse note sa réinterprétation du beau morceau d’Alicia KeysEmpire state of mind.

En dehors de cela, ce premier direct a donné à voir de nombreuses prestations soporifiques dénaturant les styles personnels des candidats, quelques jolis massacres de tubes, tel que le fameux I follow Rivers de Likke Li, qui s’est d’ailleurs soldé par l’élimination de son interprète Sharon Laloum ou encore le sublime classique Bang bang massacré par les cris d’Awa Sy, probablement mal dirigée par Florent Pagny. On passera sur le reste qui n’a rien donné à voir de bien exceptionnel, les directs souffrent probablement d’une direction d’artiste plus centrée sur des aspects marketing que sur la personnalité des candidats. Quant au nouveau single de Mika Talk About You, que le chanteur a interprété en direct, on a franchement vu mieux !