FDJ

Le Loto fête ses 45 ans en beauté: 13 millions d’euros à gagner ce vendredi

Qui dit anniversaire exceptionnel dit tirage exceptionnel. Le Loto, dont le premier tirage a eu lieu le 19 mai 1976 à Paris au théâtre de l’Empire, ne déroge pas à la règle et fête ce passage ses 45 ans ce vendredi avec un jackpot exceptionnel de 13 millions d’euros pour une mise de 3 euros.

Les années passent mais l’intérêt des Français pour le Loto, qui a su se moderniser au gré des évolutions de la société afin de proposer une offre en adéquation avec les attentes des joueurs, subsiste. L’an dernier, le jeu de tirage emblématique a séduit pas moins de 14,1 millions de personnes. Fidèle à son ADN, le Loto poursuit ses engagements sociétaux et solidaires en contribuant au développement local et en constituant une source de revenus importante pour la collectivité.

« Depuis 45 ans, Loto fait des gagnants » : une nouvelle campagne pour le Loto

Pour célébrer cet anniversaire, la Française des Jeux (FDJ) a dévoilé le 17 mai dernier une nouvelle publicité Loto, construite à partir d’extraits de campagnes Loto iconiques dont le film « Au revoir Président » diffusé pour la première fois en 2002. Ce nouveau spot, intitulé « Depuis 45 ans, Loto fait des gagnants », est diffusée en télévision, radio et sur les canaux digitaux.

La Grosse Roue de la FDJ: Remportez jusqu’à 250 000 euros !

La Française des Jeux (FDJ) propose depuis le 6 avril 2021 un nouveau jeu intitulé « La Grosse Roue » qui va ravir ses joueurs ! Ce jeu de grattage, qui a été conçu en partenariat avec KONBINI, a la particularité de comporter un tirage physique effectué pendant une émission spéciale. Une formule inédite dans la gamme des jeux « illiko » !

Comment jouer à « La Grosse Roue » ?

Le joueur doit tout d’abord se connecter à son compte sur la plateforme FDJ.fr. Lorsqu’il se trouve sur la page du jeu en ligne, il doit alors gratter les 20 cases de la carte à gratter « illiko » (laquelle coûte 3 euros). S’il découvre 2 symboles similaires sur la même ligne horizontale, il remporte le gain associé à ces symboles jusqu’à 1000 euros.

Toutefois, si le joueur découvre 3 symboles en forme d’étoile sur sa carte à gratter, il est invité à venir tourner « La Grosse Roue » sur le plateau des locaux de la FDJ. Les gains de ce jeu débutent à 50 000 euros et peuvent grimper jusqu’à 250 000 euros ! Le participant a 1 chance sur 4 de gagner le prix le plus bas et 1 chance sur 20 de remporter le plus élevé.

« La Grosse Roue », c’est également une émission 100 % en ligne ! Tous les 14 jours, à partir du 22 juin 2021, celle-ci sera diffusée sur la chaîne YouTube de la FDJ, sur la page dédiée de sa plateforme de jeux, sur celle de son blog, ainsi que sur les réseaux du célèbre tabloïd en ligne KONBINI.

Et une « Petite Roue » pour de gros prix !

Le joueur qui participera à « La Grosse Roue » sur le plateau de l’émission pourra également jouer à « La Petite Roue des Challenges ». Cette participation permettra peut-être à l’un des membres de la communauté « illiko » de remporter un gain important tel que 12 mois d’abonnement à MyCanal ou à Deezer ou encore un bon d’achat Fnac d’une valeur de 200 euros… Pour ce faire, il lui suffit de faire tourner la « Petite Roue » et de réussir le défi qu’elle lui propose.



EuroMillions : Méga Jackpot de 130 millions d’euros ce vendredi

130 millions d’euros : c’est le montant du premier Méga Jackpot EuroMillions de l’année, qui sera mis en jeu ce vendredi 5 février. Proposés à l’ensemble de la communauté EuroMillions, ces jackpots exceptionnels génèrent en moyenne 5 millions de prise de jeu, contre 2,6 millions en moyenne pour un vendredi « classique ».

Si le Méga Jackpot est remporté demain dans l’Hexagone, il s’agira du sixième plus gros gain de l’histoire de la Française des Jeux (FDJ). Pour mémoire, le record de gain à EuroMillions est de 200 millions d’euros. Il avait été remporté en France, sur Internet, en fin d’année dernière. Depuis le lancement de la nouvelle formule de jeu en février 2020, le plafond est fixé à 250 millions d’euros, pour un jackpot initial de 17 millions d’euros.

Les tirages effectués par la FDJ

Depuis la création du jeu en 2004, c’est la FDJ qui organise et enregistre les tirages chaque mardi et vendredi à Boulogne-Billancourt, et ce pour les dix loteries participantes. Le tirage a lieu en présence d’un huissier de justice français et d’un second contrôleur indépendant.

Monopoly débarque à la Française des Jeux

Monopoly, qui fête cette année son 85ème anniversaire, débarque dans les points de vente de la Française des Jeux (FDJ) et sur www.fdj.fr sous forme d’un jeu à gratter éphémère permettant de gagner jusqu’à 250.000 euros pour une mise de 5 euros, avec une chance sur 3,55 de décrocher un gain. 

Incontournable dans l’univers des jeux, Monopoly, jeu familial par excellence qui a séduit plusieurs générations dans le monde entier et continue de le faire, fait son come-back à la FDJ à l’occasion de son anniversaire, matérialisé par un fond doré et un logo anniversaire. « Depuis 85 ans, les fans de Monopoly dans le monde entier ont eu de nombreuses occasions de nouer un lien particulier avec la marque, et nous sommes ravis de collaborer avec FDJ afin de créer un ticket à gratter Monopoly pour fêter l’anniversaire de la marque en France », a déclaré Mark Blecher, vice-président Stratégie chez Hasbro.

Une mécanique simple

Fidèle au jeu originel en termes de mécanique de jeu, le ticket à gratter, qui combine deux jeux en un, propose une adaptation du plateau de jeu, qui constitue l’élément central du ticket de grattage, dont les codes phares sont conservés, tels que les cases aux noms de rues et gares parisiennes ou encore celle de la prison.

Ce n’est pas la première fois que la licence Monopoly est utilisée par une loterie. En effet, le jeu est plébiscité par de nombreuses loteries étrangères et notamment aux Etats-Unis, où il a rencontré un vif succès dans les Etats de l’Indiana, la Floride ou la Caroline du Sud, qui ont chacun sorti un ticket à gratter Monopoly. Pour mémoire, FDJ a déjà collaboré à deux reprises avec Hasbro, l’éditeur du jeu, en 1996 et en 2014. D’ailleurs, la dernière édition du jeu à gratter avait enregistré plus de 131 millions d’euros de mises. De bon augure pour cette édition éphémère anniversaire !

Privatisation de la Française des Jeux : attention aux arnaques

Alors que le coup d’envoi de la privatisation de la Française des Jeux (FDJ) a été donné jeudi dernier, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a constaté vendredi que plusieurs sites Internet tentaient d’escroquer les investisseurs particuliers potentiels en leur proposant illégalement d’acheter des actions du Groupe.

« L’AMF observe depuis l’annonce de la privatisation de la Française des Jeux un vif intérêt de la part des épargnants pour cette opération. Simultanément, le régulateur a constaté l’apparition de plusieurs sites Internet frauduleux offrant à ses épargnants la possibilité d’acquérir des actions de la Française des Jeux sans y être autorités. Le nom de la Française des Jeux est susceptible d’être utilisé ici de manière abusive », peut-on lire sur le site de l’AMF dans un communiqué. « Régulièrement confronté à des situations dans lesquelles les sommes confiées par les particuliers à de faux intermédiaires, disparaissent purement et simplement, sans possibilité de les recouvrer, le régulateur en appelle à la vigilance et au discernement des investisseurs à l’égard de ces plateformes. Il rappelle que le conseil en investissement et la souscription d’actions pour le compte de clients sont des activités réglementées », poursuit le communiqué, qui recommande aux particuliers de vérifier que l’intermédiaire qui leur propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, et de faire preuve de vigilance avant d’investir.

Un vrai succès

Selon les informations communiquées à l’AFP par l’Agence des participations de l’Etat (APE), les particuliers ont déjà « demandé pour environ 200 millions d’euros d’actions de la Française des Jeux, soit un tiers de la tranche qui leur est allouée », alors que la souscription des actions n’a débuté que jeudi dernier. Pour mémoire, elle se poursuivra jusqu’à la veille de l’introduction en Bourse de la FDJ, qui interviendra la 21 novembre prochain. Toujours selon l’APE, « le livre d’ordres a été entièrement couvert dans les premières heures » en ce qui concerne les investisseurs institutionnels. Un très bon début !

Source : La Tribune

La Française des Jeux lance un nouveau jeu numérique: « Harald »

La Française des Jeux (FDJ) a lancé « Harald », son septième jeu numérique en partenariat avec Asmodee Digital. Inspiré du jeu de cartes stratégique éponyme alliant pouvoir et influence, ce nouveau jeu, disponible sur www.fdj.fr et l’application mobile FDJ depuis le 1er mars dernier, permet de remporter jusqu’à 20.000 euros pour une mise de 2 euros.

Pour ce 22ème jeu de la gamme Illiko Super Jackpot, qui permet un tirage instantané additionnel à la fin du jeu, la FDJ s’appuie sur l’univers graphique du jeu original, tout en reprenant ses personnages et ses symboles nordique et médiéval.

Une mécanique de jeu simple

Le jeu « Harald » propose deux jeux en un. Le premier propose trois lancers aux joueurs afin de collecter quatre personnages identiques, sésames pour accéder au deuxième. S’il obtient le symbole « +1 », le joueur dispose d’un lancer supplémentaire. Si le joueur découvre une ou plusieurs cartes identiques aux cartes gagnantes dans le second jeu, il remporte la somme associée. Un jeu bonus permet enfin de remporter un gain supplémentaire s’il y en a un caché dans l’un des trois coffres. A noter que le jeu offre 1 chance sur 3,52 de remporter un gain.

La Française des Jeux lance son premier jeu de parcours d’aventure: « Le Défi de la Jungle »

La Française des Jeux (FDJ) a lancé « Le Défi de la Jungle », son premier jeu de parcours d’aventure. Disponible sur www.fdj.fr et l’application mobile FDJ, le jeu est le premier à permettre aux joueurs d’incarner un aventurier qui doit affronter la jungle amazonienne et ses dangers.

La mécanique de ce nouveau jeu est simple. Les joueurs doivent réussir quatre épreuves pour accéder à un temple dans lequel se trouvent des coffres contenant de une à huit statuettes en or. Le gain dépendra du nombre de statuettes découvertes. En cas d’échec à l’un des quatre épreuves, les joueurs pourront tout de même accéder à un jeu bonus qui peut leur permettre d’accéder à une partie supplémentaire.

Le « Défi de la Jungle », qui permet de remporter jusqu’à 20.000 euros pour une mise unique de 2 euros, est le 12ème jeu disponible dans la gamme « Illiko Action ». A noter que les joueurs ont 1 chance sur 3,37 de remporter un gain, pour un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 75%.

Astro arrive sur FDJ.fr ! 

Le jeu à gratter Astro est un des grands classiques de la Française des Jeux. Vendu dans tous les bureaux de tabac au prix de 2 €, il a néanmoins subi un lifting dernièrement avec le lancement d’une nouvelle formule le 4 février dernier. 

En parallèle, la Française des Jeux, suivant sa logique de rapprochement des jeux vendus dans le commerce et des jeux présents en ligne, sur fdj.fr, lance de manière concomitante la version online d’Astro. Celle-ci, disponible contre le paiement de 2 €, permet de décrocher au mieux un jackpot de 25 000 €. 

Au début de chaque partie, le joueur est invité à choisir son signe astrologique favori, parmi les douze existants. Au centre du jeu se tiennent deux cases « gain ». En les dévoilant, on sait quels montants on est susceptible de gagner. Ensuite, il suffit de gratter les huit étoiles présentes à droites du jeu. Si derrière celles-ci se cachent deux symboles identiques du signe astrologique choisi, le joueur remporte le gain n°1. S’il découvre deux qualités identiques, associées habituellement à ce signe astrologique, il remporte le gain n°2. Enfin, Astro possède un jeu bonus : celui-ci est composé d’un gain et de quatre symboles à découvrir. Ces symboles rappellent les quatre éléments, eau, terre, feu, air, qui permettent de classer les douze signes astrologiques. En découvrant deux symboles identiques, correspondant à son propre signe astrologique, le gain est remporté. D’ailleurs, avec Astro, il est possible de cumuler plusieurs gains. 

Justement, au niveau des gains, il faut noter que si Astro promet un jackpot maximum de 25 000 €, le reste de la grille est composé de gains compris entre 2 et 20 €, en ce qui concerne les sommes remportées régulièrement. Au-delà, les plus chanceux pourront recevoir 100 et 1 000 €. Il faudra néanmoins avoir beaucoup de chance, car sur 4,5 millions de paries jouées, seules le tiers d’entre elles seront gagnantes et 426 parties verront le gain d’une somme égale ou supérieure à 100 €. Le taux de reversement de ce jeu est de 68,5 %. 

Avec l’arrivée d’Astro sur fdj.fr, la Française des Jeux comble un manque, ce jeu étant très apprécié dans les bureaux de tabac !

La Française des Jeux lance « Boom Base », un nouveau jeu digital

La Française des Jeux (FDJ) a annoncé le lancement de « Boom Base », son premier jeu digital sur la thématique de l’affrontement militaire inspiré des « casual games ». Disponible sur www.fdj.fr et l’application mobile FDJ, ce nouveau jeu, 21ème jeu disponible dans la gamme Illiko Super Jackpot, plonge les joueurs dans l’univers des jeux vidéo de stratégie militaire, qui rencontrent un vif succès auprès des 18-38 ans.

Avec le lancement de « Boom Base », la FDJ offre pour la première fois à ses joueurs la possibilité de choisir leur personnage parmi cinq personnages, disposant chacun d’une base militaire qui lui est propre, et à laquelle est associée une barre de vie qui indique les dégâts infligées à l’adversaire, ainsi qu’au joueur. Le but ? Infliger le plus de dégâts possibles à l’adversaire en alignant des symboles d’une même arme sur une même ligne. En tout, le joueur dispose de cinq lancers pour tenter de remporte un gain qui dépendra de la quantité de dégâts infligés aux adversaires. A noter que le jeu permet de remporter jusqu’à 20.000 euros, pour une mise unique de 2 euros, avec une chance de gain de 1 sur 3,95, pour un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 71%. Avec ce nouveau jeu, qui s’inscrit dans sa stratégie d’entreprise « FDJ 2020 », la FDJ espère séduire une clientèle jeune, sensible à l’univers des « casual games ».

La Française des Jeux relance son jeu historique « Morpion »

La Française des Jeux (FDJ) a décidé de relancer son jeu emblématique « Morpion », qui a contribué à la popularisation des jeux à gratter en France après son lancement en 1994. Plus de 100 millions de tickets éphémères de « Morpion, le retour » seront disponibles en ligne et dans ses 30.800 points de vente FDJ.

Premier jeu FDJ représenté par une mascotte, « Morpion », dont la commercialisation a été interrompue en 2016 et en 2016, a fait carton plein par le passé avec plus de 3,2 milliards de tickets vendus dans l’Hexagone.
Toujours populaire, ce jeu à gratter à l’univers humoristique, décalé et impertinent fait donc son retour en reprenant les codes qui ont fait son succès : une mécanique de jeu simple et des tickets colorés.

Le premier jeu à gratter à 50 centimes

La version 2018 de « Morpion », qui offre un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 66%, est le premier ticket à gratter à 50 centimes jamais commercialisé en point de vente par la FDJ, pour un gain maximum de 500 euros. Pour FDJ, ce lancement « s’inscrit dans une volonté de développer son modèle de jeu grand public en proposant un jeu d’entrée de gamme très accessible dans une logique de découverte, tout en renforçant l’offre de jeu à mises modérées ».

Trois films publicitaires pour accompagner le retour de « Morpion »

Les trois films publicitaires, qui accompagnent le lancement de « Morpion, le retour », mettent en scène de manière humoristique le retour de « Morpion » à la manière d’une bande-annonce d’un blockbuster américain. A noter qu’un tag de 5 secondes rappelant l’interdiction du jeu aux mineurs a été développé pour l’occasion.