L’œil d’Ayem

Ayem Nour : victime de rumeurs ?

Suite à son hospitalisation le 17 Février dernier, l’ancienne candidate de Secret Story5, Ayem Nour, aujourd’hui animatrice de L’œil d’Ayem sur June TV, après avoir animé quelques temps Le Mag au côté de Matthieu Delormeau sur NRJ12, était restée silencieuse. De nombreux magazines, tels que Voici et Public, divulguaient alors la rumeur d’une tentative de suicide. Après un long silence, l’ancienne secretiste, invitée sur le plateau du MAG d’NRJ12 ce 12 Mars 2015, s’est enfin exprimée sur son hospitalisation. Elle dément toute tentative de suicide et entend attaquer en justice de nombreux magazines pour diffamation.

Décidément l’univers de la télé-réalité ne cesse de susciter des inquiétudes morbides. Entre les nombreuses tentatives de suicide de Loana, les frasques judiciaires d’une Nabilla Benattia sous pression, le tragique accident sur le tournage de Dropped, c’est également Ayem Nour qui a suscité l’inquiétude médiatique. Mais, entre buzz, « storytelling » et réalité comment démêler le vrai du faux ?

Selon les journalistes de Public et de Voici, l’animatrice se serait retrouvée à l’hôpital suite à l’absorption d’un cocktail d’alcool et de médicaments. Inquiétée par la soi-disant rupture de la starlette avec son conjoint le milliardaire Vincent Miclet, la presse mettait notamment l’accent sur une lettre que l’animatrice avait posté sur Twitter le jour de son anniversaire. Dans cette dernière, elle dénonçait la dureté de l’univers dans lequel elle évolue, affirmant notamment ne pas savoir si elle aurait la force de continuer à endurer les jugements récurrents qui la poursuivent. Cantonnée depuis Secret Story5 à l’image de la belle arriviste cruelle, qui l’opposait à celle de la fragile Marie Garet, Ayem Nour semble en effet souffrir des attaques d’un public peu enclin à lui pardonner son fort caractère et ses tendances à se mettre en avant.

S’emparant de l’événement, la presse reléguait alors des informations sur l’état psychique inquiétant de l’animatrice. Mais, ce 12 Mars, c’est une Ayem remontée et en colère qui apparaît sur Le Mag pour démentir toute rupture amoureuse, toute prise d’alcool et de médicaments et toute tentative de suicide. Elle affirme avoir été hospitalisée pour une baisse de tension suite à la prise de coupe-faim et entend attaquer en justice la presse pour diffamation. Le magazine Public maintient cependant ses affirmations, pendant que Télé-Loisir nous apprend que l’émission L’œil d’Ayem sera suspendue suite à son absence. Comment, parmi toutes ses informations contradictoires, faire la part des choses ? Ce qui semble en tous cas certain, c’est que cet univers apparaît effectivement plus qu’épuisant et qu’un burn out ne serait pas étonnant… Nous renvoyons à nouveau à la chaîne Arte, qui diffuse, quant à elle, un intéressant documentaire sur cet intriguant phénomène de société…